Retour

Paladin AI : réduire la pénurie de pilotes en optimisant leur formation

Paladin AI

Chaque année, des milliers de pilotes se rendent dans un centre d’entraînement pour rafraîchir et parfaire leur formation dans un simulateur de vol. Véritables copies conformes d’un poste de pilotage, les simulateurs génèrent une quantité énorme de données. Et jusqu’à présent, la plupart de celles-ci étaient détruites après le débreffage suivant la formation. Paladin AI y a vu là une opportunité d’optimisation. L’entreprise travaille avec ces données et les analyse pour créer des algorithmes qui permettent de personnaliser la formation de chaque pilote afin de mieux les former, en moins de temps et à moindre coût. 

L’industrie mondiale de l’aviation connaît une croissance très rapide. Depuis quatre décennies, le nombre de passagers optant pour le transport aérien double tous les 15 ans. En 2018, par exemple, la flotte mondiale, qui compte environ 24 000 avions, a réalisé plus de 38 millions de vols. Cette activité intense exerce une pression énorme sur les compagnies aériennes, qui peinent déjà à recruter un nombre suffisant de pilotes. Or dans cette industrie, la formation joue un rôle névralgique, puisqu’il en va de la sécurité des passagers.

Paladin AI propose une nouvelle approche de formation axée sur les compétences. « Les gens n’apprennent pas tous de la même façon ni au même rythme, explique Mikhail Klassen, chef de la technologie pour Paladin AI. Il est donc contre-productif d’avoir une approche universelle. »

Aire aérienne où plusieurs avions sont stationnés
Crédit photo: Skyler Smith / Source: Unsplash

Changer le modèle de formation dans l’industrie aéronautique

Après plusieurs années dans l’industrie de la formation aéronautique, Adolfo Klassen, Président et chef de la direction de Paladin AI, a réalisé qu’il fallait former les pilotes plus efficacement. Non pas en construisant des simulateurs plus sophistiqués, mais en les rendant plus intelligents grâce à l’intégration de solutions propulsées par l’analyse de données et l’apprentissage automatique. Pour l’aider dans cette mission, il travaille avec son fils, Mikhail, détenteur d’un doctorat en astrophysique. Ensemble, ils ont créé Paladin AI en 2013, et se sont donné le mandat de changer le modèle de formation dans l’aviation pour le rendre prédictif et basé sur la performance.

Klassen YKP

 

Ainsi, les solutions technologiques créées par l’équipe de Paladin AI arrivent à discerner les compétences d’un pilote et à faire des recommandations ciblées pour leur formation. Ce faisant, celui-ci atteint de plus hauts niveaux d’expertise en moins de temps. Pour les clients de l’entreprise, soit des centres d’entraînement, des écoles de pilotages et des compagnies aériennes, cette technologie génère des économies importantes, tout en optimisant le niveau de formation et de sécurité dans l’industrie.

« Nos systèmes sont très flexibles et fonctionnent avec tous les simulateurs sur le marché, indique Mikhail. Ils comprennent tous les plans de formation, les manœuvres distinctes des cours d’apprentissage et utilisent les mêmes modèles d’évaluation que les centres d’entraînement. De plus, ils sont alimentés en données, notamment grâce aux interventions des instructeurs, plus ils deviennent intelligents. »

Un contexte favorable à la croissance

Les premières années de Paladin AI ont surtout été consacrées à convaincre des entreprises de l’industrie aéronautique du potentiel de cette technologie, ce qui n’était pas simple, car il leur a fallu sceller des partenariats pour obtenir l’accès à des données. Au fil des ans, l’équipe a réussi à bâtir sa renommée. Et en 2018, elle a conclu sa première ronde de financement de capital de risque, avec la firme Real Ventures.

Trainee

 

Aujourd’hui, Paladin AI emploi une dizaine de personnes et fait partie de la première cohorte de l’Espace CDPQ | Axe IA. « Deux membres de notre équipe sont installés dans les bureaux de Mila, souligne Mikhail. Cette proximité est très favorable pour nous, car pouvoir échanger avec des chercheurs spécialisés en IA est un atout indéniable pour le développement de nos solutions. »

Paladin AI, qui est en phase d’expansion, compte des clients au Canada, aux États-Unis et en Europe. Les cofondateurs pensent réaliser une deuxième ronde de financement d’ici la fin de l’année 2020. « Les autorités réglementaires sont en train de changer les paradigmes en matière de formation dans le domaine, pour miser sur des programmes axés sur les compétences, mentionne Mikhail. Or, c’est justement ce que nous proposons avec nos solutions technologiques. Nous pourrons ainsi poursuivre notre expansion de façon encore plus rapide, et créer des partenariats avec des entreprises partout dans le monde, notamment en Asie et au Moyen-Orient où les embauches de pilotes seront nombreuses dans les prochaines années. » Les nouvelles exigences seront donc très favorables à la croissance future de Paladin AI.

ENVIE D’EN SAVOIR PLUS ?

Visitez le site Web de Paladin AI.

Crédit Photos / Source: Paladin AI